Quelle est la profondeur en plongée des scooters sous-marins ?

Les DPV (Diver Propulstion Vehicle) ont été développés par la Marine de plusieurs pays durant la Seconde Guerre Mondiale. Ils servaient notamment comme moyen d’attaque pour les plongeurs.

Aujourd’hui, en dehors des usages militaires, certains propulseurs sous-marins s’adressent uniquement aux plongeurs sous-marins (Suex, Aquaprop, Diver Tug…) et peuvent descendre à des profondeurs au-delà de 40m, parfois jusqu’à 100m.

En revanche, les DPV ne conviennent pas à un usage récréatif, leur vitesse est donnée en poussée ou exprimée en mètres/seconde. Les plongeurs cherchent la fiabilité lors de la plongée même en profondeur, l’autonomie et le côté pratique. Les DPV demandent un entretien encore plus poussé et leur prix passe souvent les 2000 ou 3000€.

Ce guide d’achat traite des propulseurs loisirs à but essentiellement récréatif, les propulseurs sous-marins de loisirs n’ont donc pas vocation à convenir aux plongeurs, même si ceux-ci sont donnés pour descendre jusqu’à 40m pour certains modèles (Yamaha 500Li ou 350Li), cela reste occasionnel et ce n’est pas leur fonction première. En général, on considère qu’un propulseur récréatif peut être utilisé à 20m de profondeur sans trop de problème si le fabricant le permet. Il faut dans tous les cas se référer à la notice du fabricant afin de connaître la limite de votre scooter sous-marin.

Produit ajouté au comparateur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et conserver l'état de votre panier. En savoir plus.